Rechercher

Catalogue

État v
Paiement

Newsletter

Recherche dans le blog

Atelier taillerie

Il y a 37 produits.
Atelier taillerie

La taille et le polissage des pierres de couleurs pour en rehausser la lumière et la couleur, éliminer imperfections...

Plus

produits par page

produits par page

Sous-catégories

  • La taille à facettes

    La taille des gemmes à facettes nécessite un matériel plus où moins onéreux selon le choix de l'utilisateur lapidaire. Un établi conçu à la taille des pierres fines et précieuses, reste cependant un outil de précision permettant au moyen d'un axe au centre entraîné par un moteur fixe, l’entraînement de meules diamantées où non aux vitesses parfois variées selon la demande et des besoins. La taille des facettes et l'alignement dans un ordre ordonné de plats parfaitement alignées et aux géométries variables suivant une forme désirée, et aux proportions respectées. La plus grande dimension de la gemme doivent prévaloir tout en choisissant la meilleur qualité, éliminant de surcroît les parties impropres, les inclusions le plus possible de la table, facette qui donneras le résultat escompté d'une taille et d'un polissage réussi. La taille des facettes à pour but de rehausser la beauté et la clarté des gemmes, aux indices de réflexion souvent divers d'une gemme à l'autre.Les facettes ce distingue de la façon suivantes: "les grands plats", "les dentelles", "les clôtures", "les haléfis", "le rondiste", "la table", "la Colette".La taille préparatoire d'une gemme à facette doit passer par l'étape d'une préforme, donnant au brut la forme définitive souhaité, rond, ovale, carré, rectangle, poire, marquise, etc... le haut de la gemme déterminant dans la réflexion des facettes obtenue sur des angles variables se nomme "la couronne", tandis que la partie en forme de cône,"la culasse"sera noyée dans la partie métal du bijou. L'indice de réfraction permettra alors de jouer pleinement son rôle de réflecteurs dans les facettes de la couronne rebondissant au travers de la culasse pour être à nouveau redirigé vers son sommet et rendre son éclat au travers de la table. Gemmes-Pierres propose au sein de son atelier lapidaire tous travaux de taille à facettes de pierres fines et précieuses, des réparations de gemmes abîmées, des ajustages et des mises en pierres pour la joaillerie bijouterie, et la tabletterie.

  • Les cabochons

    La taille des cabochons et des suifés aux voussures adoucies plus où moins prononcée pour les petits objets d'ornementations, et à la bijouterie joaillerie sur mesure agrémentant les brillants et diamants. La taille des gemmes souvent opaque en cabochon et en suifé nécessite un matériel plus où moins onéreux selon le choix de l'utilisateur lapidaire. Un porte meule équipé de meules verticales diamantées conçu à la taille des pierres fines et précieuses, reste cependant un outil de précision permettant au moyen des divers outils montés sur leurs axes, un entraînement de meules diamantées où non aux vitesses parfois variées selon la demande et des besoins. La taille des cabochons et des suifés est relativement aisée organisé par des plats parfaitement alignées et aux géométries variables suivant une forme désirée, et aux proportions respectées mais ensuite voussuré. La plus grande dimension de la gemme doit prévaloir tout en choisissant la meilleur qualité, éliminant de surcroît les parties impropres, les inclusions le plus possible du centre de la table, sauf cas particuliers d'inclusions rares embellissant la gemme au résultat final et qui donneras le résultat escompté d'une taille et d'un polissage réussi.

  • La Glyptique

    Parmi la taille lapidaire, le graveur sur pierre réalise à l'aide d'un petit tour muni d'un axe horizontal, Auquel plusieurs outils peuvent êtres adaptés sur son cône, (des disques, des scies diamantés, des sphères, des aiguilles, tous en-diamantés et au nombres important etc...) actionné par un moteur électrique, aux plages de vitesse variant de 300 à 5000 tours/minute, la taille douce des camées et des intailles. Le graveur guide à main levée la pierre devant son axe rigide, équipé d'un outil adapté dans son mors afin de réaliser la gravure dessiné au préalable sur la pierre au contours précis, dans le choix des nuances et des couleurs, et de la réalisation souhaité.La grande connaissance des pierres et des gemmes exige de ce travail lapidaire une précision extrême et de nombreux outils souvent réalisés par les artisans graveurs eux-mêmes,enduites de poudres de diamants de différentes granulométries en cours de gravure. Le polissage est ensuite réalisé sur des supports de bois ou de cuir au formes diverses, permettant de réaliser toutes les parties sculptés.

  • Le sciage et perçage

    Sciages et ajustages de minéraux et pierres dures pour l'ornementation et la collection la taille des gemmes et les besoins de cliver où de scier sont indispensables pour les lapidaires afin d'éliminer le plus possible les parties impropres des gemmes. Pendant des siècles le monde des lapidaires/diamantaires clivaient les gemmes à l'aide d'un "coin" et d'un objet contondant permettant de séparer les parties de meilleurs qualités et impropres. De la gemme cimenté sur son support, ont peu ensuite pouvoir prétendre au choix de l'artisan à une forme définitive de la sélection des parties clivés. Depuis, la modernité permet avec moins de risque de détérioration et de perte au moyen de scie diamanté et aux épaisseurs de disques de quelques dixièmes de millimètres de couper sans risque les gemmes, avec une perte minimisé. La sélection et le choix de couper après examen de la gemme devient plus simple et réconfortant pour le tailleur, rassuré. Les perçages aux moyens de forêts creux diamantées avec éjection des carottes permettent aussi des réalisations multiples avec des contraintes de vitesses qui doivent êtres mesurées suivant la nature des gemmes et la profondeur des trous à exécuter. Depuis quelques années l'usage des ultras-sons permet au moyen d'un générateur de réaliser en grande série des perçages de quelques millimètres à plusieurs centimètres, par vibration des particules de matière au moyen d'agent abrasif comme le carbure de silicium. Non sans danger pour les utilisateurs, il reste important de ce protéger au mieux des sons générés, par des protections souhaitable.

  • Les sphères

    Sphères et boules de différents diamètres en pierre fine et précieuses. Un élément de décoration et de collection au taille lapidaire d'objets sphériques, illustrant des décors planétaires et des couleurs surprenantes et précieuses. Les sphères rappellent tout au long, notre planète, notre terre depuis l'avènement des premiers hommes sur la Lune et la conquête de l'espace notre galaxie aux nombreuses planètes sphériques. La difficulté des lapidaires dans la préparation des sphères au moment de la taille reste sans aucun doute d'en éviter des méplats, qui ne respecteraient pas la forme souhaité. Aujourd'hui beaucoup de collectionneurs restent cependant attaché à une collection de sphères aux multiples couleurs et dessins évoquant des planètes imaginaires. Un outillage spécial est depuis usité pour la confection des sphères qui autrefois étaient réalisés sur des meules verticales.

  • La sculpture

    La sculpture des animaux en pierres fines et précieuses reste un art complexe, nécessitant à la fois un goût artistique et des qualités techniques dans l'utilisation des nombreux outils mis à sa disposition. Objets de décoration pour la collection tout l'art du lapidaire s'exprime dans toutes cette féerie de couleur, des complexités des œuvres, aux expressions calqués du monde vivant. Le lapidaire sculpteur travail généralement sur un tour de graveur, dont l'arbre de petite dimension ajusté sur des coussinets de plomb permet une rotation parfaite et sans jeu des multiples outils dont il à besoin pour la réalisation des formes et des détails de la gemme à travailler. Une quantité importante de nombreux outils restent nécessaire, permettant d'approcher le plus possible le modèle de référence. Les lapidaires sculpteurs sont rares en France au majorité essentiellement issu des pays Asiatiques très doués dans cette spécialité. En Europe la ville emblématique ralliant l'intérêt des sculpteurs lapidaires fût sans doute dans les années 50-60 Idar-Oberstein en Allemagne qui comptait de nombreuses tailleries aux meules de pierres sur-dimensionnées dans des ateliers proche des rivières pour l’entraînement de meules avoisinant les 2 à 3 mètres de diamètre.

  • Les oeufs

    Pierres fines et précieuses taillées en forme d'œufs destinées à la décoration intérieur et à la collection d'objets populaires gemme. Sélection des meilleurs minéraux pouvant être taillé par le lapidaire sur son atelier, les œufs sont devenues depuis quelques années un matériel de collection à la porté de toutes les bourses. Même ci parfois certaines matières exceptionnelles et gemmes restent cependant onéreuses, l'engouement des collectionneurs à envisagé cette hobbies au thème imaginé de la "naissance" permet un choix illimité de matières diverses d'une collection systématique. Des pièces rares tels les "œufs de Fabergé" ont contribué à cette frénésie des collectionneurs d'œufs de nos jours.

  • Les objets et curiosités

    Symboles de puissance les pierres ont toujours suscité l’intérêt de l’homme à travers les ages en leur attribuant des pouvoirs dont la couleur et l’éclat le fascinèrent. Dans ces temps anciens l’homme privilégiait le pouvoir magique et surnaturel des Gemmes et des Pierres précieuses leur conférant un aspect religieux. Cette période marque un tournant dans l’histoire de l’homme par le besoin de se parer de pierreries gemmes et de bijoux, d’embellir ses habits d’ornements sertis de pierres taillées de couleurs. La plupart des Gemmes & Pierres taillées de cette époque étaient sans doute présentés à leurs états bruts trouvés ça et là dans le lit des alluvions et rivières tout au long de leurs voyages. Ce n’est que bien plus tard au XIIe Siècle que la découverte de la taille permettra de mettre en valeur la transformation d’une Gemme. Pendant des siècles la taille lapidaire restera un secret corporatif transmis par l’enseignement du Maître parallèlement au métier de paysan première source de revenus dans les contrées des hts plateaux du Jura et de la Suisse . L’éducation au métier de lapidaire était rude et dure travaillant dans des tailleries construites en bois prés des rivières permettant d’actionner les meules sablées de grands diamètres. Le lapidaire vivait dans un endroit austère dénuée de confort peu enviées et analogues aux métiers de couteliers, et de mineurs. Allongé sur le ventre devant cette meule de 3 mètres de diamètre et d’une épaisseur de 1 mètre les tailleries permettaient sur chaque poste de placer 3 à 4 ouvriers pendant 12 heures de temps, travaillant des pierres précieuses et fines au contact de la meule. Depuis les techniques et des avancés du matériel et de l’équipement depuis diamantés utilisé par les professionnels de la taille des pierres précieuses et fines, permet entre les mains des lapidaires et des diamantaires, d’êtres les garants d’un savoir faire leur permettant de transformer une gemme en bijou…joyaux de la nature...objets et artisanats lapidaires, sphères, œufs, petits mobiliers en pierres dures et précieuses, sujets animaliers gemme, antiquités. Petits mobiliers usuel ancien et contemporain travaillés avec divers supports de bois, de métaux, de cornes, d'os serties de pierres fines et précieuses, l'homme à toujours pris soin durant son existence à sublimé certaines de ses créations, au travers de décor plus où moins important ajoutant une valeur ajouté à son mobilier environnant. Le travail lapidaire subtil et soigné sélectionné avec rigueur pour des meubles et des objets de valeurs restent d'une époque révolu, richesse des temps anciens où les Rois et les Tsars ont permis des réalisations aujourd'hui conservés au patrimoine mondiale, des œuvres exceptionnelles par les plus grands artistes de l'époque. Les grands architectes des années 30 (Rullmann, Chareau, Prince etc...) ont sut associé aux réalisations des façades sculptés et gravés en intailles pour leurs petits mobiliers contemporains de cet époque passé. L'embellissement de ce matériel d'époque rejoint de nos jours les plus grands musées du monde et quelques collectionneurs privés et argentés.

  • Les stages

    PROGRAMME SESSION LAPIDAIRE 2013 Le Métier Vulgarisation et approches techniques des outils nécessaires à la taille des pierres de couleurs à usage bijouterie et joaillerie du luxe. L'art du lapidaire consiste à réaliser de multiples facettes à partir de gemmes brutes, d'en éliminer imperfections et défauts et y dompter la lumière pour améliorer couleurs et éclats de ce qui deviendra en fin de travaux, des pierres précieuses. Chaque pierre est unique de part sa nature, et son environnement où celle ci à été trouvé. La taille est déterminé par le lapidaire qui à devoir par sa forme, son volume, son poids, sa qualité intrinsèque de choisir le meilleur rendement, la couleur la mieux à même à ce réfracter suivant des degrés bien choisie. Programme a) Formation et programme à l'ordre du jour le matin par un briefing d' une ½ heure permettant de consulter le cahier des charges du moment et des travaux à réaliser en cours de travaux en présence du chef d'atelier Lapidaire. b) Étude et vue des pierres fines et précieuses de la journée avant leurs sciage et la réalisation de leurs tailles et leurs mise en valeur afin d'optimiser la meilleure réfraction et l'éclat de la pierre taillée. c) Sciage à l'aide de scie diamantée afin de séparé où conservé les parties impropres, les inclusions et nuages en éliminant tout risque de fêles et de cassures, des inclusions et et les cracks pouvant déprécier où embellir une pierre seront conservés où éliminés. Utilisations de plateaux vibrants, cabochonneuses, roue de taille, banc de polissage, meule verticale diamanté etc.... ci) Mise en pierre des bruts à l'aide de ciment lapidaire sur divers outils ( dops, pièce à mains, étuis mécaniques ). d) Choix de l'orientation de la table et de sa culasse et opérations préliminaires à la taille et au débrutage de la préforme qui consiste à former le feuilletis, la ceinture de la pierre délimitant la culasse de la couronne. e) Les pierres opaques seront réservées de côté pour un autre usage et taillées en cabochons de diverses formes (ovale, carré, rectangle, pentacle, swuifées etc....) à la surface bombée d'une voussure sans culasse et sans feuilletis prononcé.La base devant être juste aplanie avec un léger swuifé. f) La taille à facettes pour les pierres de couleurs de qualité gemmes et sans défauts au grossissement x10 exigera une infinie précision. Apprentissage et réalisation sur des disques d'étain et des meules de cuivre enduite de poudres de diamants elle permettra d'en vitrifier par sa taille et son polissage suivant des granulométries choisies «les facettes» sur l'ensemble de la pierre. Les opérations manuelles de l'artisan lapidaire relatives à la qualité et au raffinement de la taille permettra au résultat final d'en sublimer l'éclat et la couleur naturelle. Théorie et gemmologie Cours préparatoires Chaque séance se déroule sur 4h, soit une demi-journée et comporte une partie théorique et une partie pratique sur l'examen gemmologiques de parcelles de bruts et de pierres taillées mis à la disposition des candidats. Vous pouvez choisir: - le nombre de séances que vous souhaitez tout au long de votre formation. - leur rythme - les plages horaires qui vous conviennent. Aucune connaissance préalable n'est requise au départ de votre formation. Elle comprend le prêt d'une loupe de diamantaire, la mise à disposition de tous les instruments de l'atelier et du laboratoire et d'une collection de pierres, brutes et taillées. Aucun matériel n'est donc nécessaire. L'ensemble de cette formation en gemmologie est dispensé dans le cadre du stage d'une durée de 2 mois par un gemmologue diplômé FGA – 2 jrs par mois sont consacrés à l'étude des pierres et leurs identifications. Déterminations des gemmes, des pierres traitées, des synthèses, les inclusions solides et liquides, les couleurs, dureté et indice de réfractions, utilisations des liquides denses, spectrométrie et lumière noire, darck-field et binoculaire, tous le matériel de laboratoire est fourni sur l'atelier pour l'analyse gemmologiques des gemmes. Ces séances de "découverte des pierres précieuses et des bijoux" sont dispensées sur l'atelier Gemmes-Pierres lors de votre formation à la préhension des outils et matériels lapidaires. Possibilité en plus d'une formation complète à l'initiation aux différentes pierres précieuses, fines et décoratives ainsi qu'aux travaux pratiques des tailles en cabochons. g) Le CAP peut être préparé dans le cadre de la formation professionnelle continue indépendamment de l'atelier Gemmes-Pierres.com dispensés par des écoles de joaillerie ( Saumur, St Amand de Montrons, Angers ) . Des cours à la semaine permettent de suivre une initiation ou un perfectionnement dans les techniques de la taille simple du travail au tour ou pour la réparation de pierres abîmées et approfondir ses connaissances gemmologiques. Un niveau d'une période de 2 ans d'école additionné à la formation chez l'artisan permet au candidat de mieux appréhender sa futur option professionnelle. EMPLOI ET DÉBOUCHÉS Aujourd’hui, les pays producteurs de pierres fines et précieuses ont leurs propres tailleries. Les centres de taille les plus célèbres sont Anvers,Tel-Aviv,New-York,Bombay,Bogotá,L'inde,Sri-Lanka,France. En France, on estime à une trentaine le nombre d’ateliers concentrés en Île-de-France, dont les 3/4 à Paris et dans le Haut-Jura. Les lapidaires assurent une partie de leur chiffre d’affaires grâce aux travaux d’ajustement pour les ateliers de haute joaillerie, de réfection de pierres abîmées et au négoce de gemmes. Gemmes-Pierres vous souhaite d'acquérir tout au long de ce stage de formation pendant votre séjour en ses lieux charentais la découverte d'un métier haut en couleurs, au choix professionnelle que vous avez choisi. A tous et à toutes.... bon stage dans notre profession artisanal du Luxe.


Panier  

Aucun produit

0,00 € Expédition
0,00 € Total

Panier Commander

Promotions

Pas de promotion actuellement