Rechercher

Paiement

Newsletter

Recherche dans le blog

Cosmocéras Agrandir

Cosmocéras

 

Désignation : Cosmocéras

Etage : Oxfordien

Dimensions : 4 cm

Origine : Pologne

Qualitè : Dégagé propre à l'ombilic nacrée

 

 

Un exemple incomplet et fracturé d'ammonite ayant conservé encore en partie sa coquille nacrée collecté sur les dépots du Oxfordien de la Pologne.



 

 

 

 

 

 

 

 

Plus de détails

COSMO-OXFOR0071

Disponibilité : en stock

1 pièce disponible

Attention : dernières pièces disponibles !

Exclusivité web

58,00 €

3 autres produits dans la même catégorie :

les gisements du callovien

 


Une belle conservation de cette ammonite malgré la derniére loge d'habitation craquelé aux contraintes des sédiments où elle reposait, mais ayant conservé par endroit sa coquille faisant ressemble celle ci à une opale de feu.
Conséquence des couches d'aragonite au passage de la lumière déposée dés la mort de l'animal et protégé par les sédiments.
Souvent associé à divers Peltoceratoides les pièces trouvées dans le secteur sont de très belle conservation mais reste fragile au contact de l'air ambiant.

 

 

 

 

Le callovien suit l'étymologie de Kelloway désignant les marnes à minerais de fer oolithique dans le Jura.L'étage du Callovien, dernière époque stratigraphique du jurassique moyen est dû à A. d'Orbigny, dans sa Paléontologie française de 1849 à 1852 daté de 164.7 Ma à 161.2 Ma.Les argiles de Villers dans le Calvados donnent la référence stratigraphique française. Les nombreuses descriptions complémentaires apportent une certaine ambiguïté à la définition du Callovien et à son interprétation.L'interprétation des éléments recueillies aux seins de formations décrites dans le Jura correspondent aux étages relevées sur le Kelloway. L'oolithe abondantes ferrugineuses est très fossilifères, avec une faune varié et de nombreuses coquilles et entroques.

 

 

Les grands dinosaures faisaient partis intégrante de ce fléau qui engendrais leurs disparitions.

 

Aujourd'hui seul survivant de cette embranchement , le nautile, la pieuvre, la seiche et le calmar.

 

Il y a plus de 300 M. a. au Dévonien les Ammonoidea apparaissaient issues d'une forme primaire appelé batritide. Pendant toute la période de leurs existence elles ne cessèrent de se diversifier, d'une mutation génétique de plus en plus complexe.

 

Elles se divisaient en 3 groupes distincts : les goniatites aux sutures primaires du Dévonien et du Carbonifère, les cératites aux enroulements déroulés du Permien et du Trias et les ammonites du Jurassique et du Crétacé aux sutures caractéristiques persillées.

 

La fin du règne des ammonites s'amorçait à partir du Crétacé, finalement réducteur en nombre de genres et d'espèces.

 

les ammonites sur l'échelle stratigraphique

  • Super-famille Peltocératoides
  • Sous-ordre Ammonite
  • Désignation Cosmocéras
  • Classe Ammonoidae
  • Dimensions 4 cmm
  • Périodes Oxfordien
  • Pays d'origine Pologne
  • Observations qualites Épigénie de la coquille nacrée conservé sur certaine partie du spécimen
  • Couleur Irisé
  • Commentaire Un exemplaire bien conservé malgré certaines craquelures identifiés dés la découverte.
  • Disponibilité Disponible

Donner votre avis

Cosmocéras

Cosmocéras

 

Désignation : Cosmocéras

Etage : Oxfordien

Dimensions : 4 cm

Origine : Pologne

Qualitè : Dégagé propre à l'ombilic nacrée

 

 

Un exemple incomplet et fracturé d'ammonite ayant conservé encore en partie sa coquille nacrée collecté sur les dépots du Oxfordien de la Pologne.



 

 

 

 

 

 

 

 

Donner votre avis