Rechercher

Paiement

Newsletter

Recherche dans le blog

Parkinsonia  parkinsoni ( Enchère ) Agrandir

Parkinsonia parkinsoni ( Enchère )

Parkinsonia parkinsoni dégagé sur socle du Callovien inférieur de Charentes-Maritime de très belle qualité et trés esthétique. Les deux faces sont proprement en harmonie dans l'espace avec quelques débris de gastéropodes et ammonites juvéniles sur la base.

La richesse de ce milieu riche d'une faune divers fait de ce département un des plus remarquables gisements foissiliféres de France.

Plus de détails

PARKIN PARK-CAL0095

Ajouter au panier

Enchère en ligne

La plus haute offre
€ 0
Prix d'offre de départ
€ 15
Prix d'offre suivante
€ 15
Enchérir

Enchère terminé

2 autres produits dans la même catégorie :

 

les gisements du callovien

 

Le callovien suit l'étymologie de Kelloway désignant les marnes à minerais de fer oolithique dans le Jura.L'étage du Callovien, dernière époque stratigraphique du jurassique moyen est dû à A. d'Orbigny, dans sa Paléontologie française de 1849 à 1852 daté de 164.7 Ma à 161.2 Ma.Les argiles de Villers dans le Calvados donnent la référence stratigraphique française. Les nombreuses descriptions complémentaires apportent une certaine ambiguïté à la définition du Callovien et à son interprétation.L'interprétation des éléments recueillies aux seins de formations décrites dans le Jura correspondent aux étages relevées sur le Kelloway.L'oolithe abondantes ferrugineuses est très fossilifères, avec une faune varié et de nombreuses coquilles et entroques.  

Les ammonites sont des mollusques marins appartenant à la classe des céphalopodes mais disparus il y a 65 MA durant la période secondaire probalement vers le Maastrichien, ainsi que de grands groupes de faunes et de flores.Les grands dinosaures faisaient partis intégrante de ce fléau qui engendrais leurs disparitions.Aujourd'hui seul survivant de cette embranchement , le nautile, la pieuvre, la seiche et le calmar.Il y a plus de 300 M. a. au Dévonien les Ammonoidea apparaissaient issues d'une forme primaire appellé batritide. Pendant toute la période de leurs existence elles ne cessérent de ce diversifier, d'une mutation génétique de plus en plus complexe.Elles se divisaient en 3 groupes distincts : les goniatites aux sutures primaires du Dévonien et du Carbonifère, les cératites aux enroulements déroulés du Permien et du Trias et les ammonites du Jurassique et du Crétacé aux sutures caractéristiques persillées.La fin du régne des ammonites s'amorçait à partir du Crétacé, finalement réducteur en nombre de genres et d'espèces.

 

Echelle stratigraphique du Callovien



échelle stratigraphique du callovien

  • Super-famille Perisphinctoidea STEINMANN 1890
  • Sous-ordre Ammonitina HYATT 1889
  • Ordre Ammonoidea ZITTEL 1884
  • Désignation Parkinsonia parkinsoni
  • Classe Cephalopoda CUVIER 1797
  • Embranchement Mollusca LINNAEUS 1758
  • Super-embranchement Bilateria: Protostomia HATSCHEK, 1888: GROBBEN 1908
  • Dimensions 12 cm
  • Sous-règne Eumetazoa BUTSCHLI 1910
  • Régne Animalia LINNAEUS 1758
  • Super-régne Eukaryota WHITTAKER & MARGULIS 1978
  • Périodes Callovien inf
  • Pays d'origine France - 17
  • Observations qualites AAA++ bien dégagé

Donner votre avis

Parkinsonia  parkinsoni ( Enchère )

Parkinsonia parkinsoni ( Enchère )

Parkinsonia parkinsoni dégagé sur socle du Callovien inférieur de Charentes-Maritime de très belle qualité et trés esthétique. Les deux faces sont proprement en harmonie dans l'espace avec quelques débris de gastéropodes et ammonites juvéniles sur la base.

La richesse de ce milieu riche d'une faune divers fait de ce département un des plus remarquables gisements foissiliféres de France.

Donner votre avis

Panier  

Aucun produit

0,00 € Expédition
0,00 € Total

Panier Commander

Promotions

Pas de promotion actuellement

Nouveaux produits

» Aucun nouveau produit à l'heure actuelle